Bouvier Bernois : présentation de la race, caractères, qualités, défauts…

Il est indéniable que la compagnie des chiens est très plaisante. Toutefois, encore faut-il savoir faire le choix de la bonne race. Avez-vous justement un peu de mal à ce sujet ? Si oui, découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur la race du Bouvier Bernois.

Présentation de la race du Bouvier Bernois

Les origines de cette espèce de chien remontent au début du XXe siècle. C’est en Suisse près de Berne que l’on recense ses premières apparitions (d’où sa dénomination). Le Bouvier Bernois est assez long et sa taille varie de façon générale 60 à 70 cm. Quant à son poids, il est la plupart du temps compris entre une quarantaine et une soixantaine de kilogrammes. Les variations qui existent au niveau de sa taille et de son poids dépendent très souvent de son âge, mais aussi de son sexe.

Dotés de poils longs et soyeux, les Bouviers Bernois étaient autrefois d’excellents gardiens de troupeaux et d’immeubles. Actuellement, on s’en sert beaucoup plus comme animaux de compagnie. On note aussi qu’ils sont de plus en plus utilisés comme guides pour personnes malvoyantes. Pour ce qui est relatif aux maux que rencontrent le plus les chiens de cette espèce, nous avons principalement les otites, les cancers ou la dysplasie.

Caractère du Bouvier Bernois

Ne vous fiez surtout pas à la carrure imposante et légèrement effrayante du Bouvier Bernois. En effet, en dépit de cela, il faut avouer qu’il est très inoffensif. Assez câlin, il adore la compagnie des hommes. Il n’a donc aucun mal à s’intégrer dans les familles où il fait le bonheur de tous. Loyal envers ses maîtres, il n’en demeure pas moins d’une grande méfiance lorsqu’il est en face d’étrangers. Doté d’une vive intelligence, il est également assez gourmand.

Même s’il n’est pas très sportif, vous avez néanmoins l’obligation de lui imposer des promenades destinées à bien le maintenir en forme. Très gentil, il est aussi en quête permanente d’affection. Cela peut le pousser à se montrer un peu trop collant dans certains cas. De nature curieuse, il n’est jamais agressif. C’est cet état de choses qui fait d’ailleurs qu’il arrive à cohabiter en paix avec tous les autres animaux.

Calme, doté d’une excellente mémoire et docile, il n’est toutefois pas très courageux. En ce qui concerne son éducation, c’est surtout la méthode douce qui est préconisée en raison de sa très grande sensibilité. Coups et insultes ne sont donc pas efficaces avec lui. S’il est très facile à entretenir, il n’a malheureusement pas une très bonne espérance de vie. En effet, celle-ci va de 7 à 9 ans en moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *