Epagneul Breton : présentation de la race, caractères, qualités, défauts…

Ce n’est pas la diversité qui manque en matière de races de chiens. Cependant, cela peut en conduire plus d’un à avoir quelques difficultés à faire un choix adéquat. Si vous êtes également dans le cas, alors pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’épagneul breton ? Ici, nous vous disons justement tout ce qu’il y a à savoir sur cette race.

Présentation de la race

Comme cela transparaît à travers sa dénomination, l’épagneul breton est un chien qui nous vient de la Bretagne. Pour beaucoup, il provient d’un croisement entre un setter, un pointer et un springer. Apparu en 1907, c’est seulement en 1954 qu’il est reconnu. Il a généralement une queue assez courte et dans certains cas elle peut même être inexistante.
Petit et presque toujours bicolore, il est souvent utilisé comme animal de compagnie ou de chasse. Cela veut dire qu’il se sent à son aise aussi bien en ville qu’à la campagne.

Pour ce qui est relatif à son alimentation, il est généralement conseillé de bien la réguler afin de lui éviter les kilos en trop. En effet, il a une certaine facilité à prendre du poids. Toutefois, il suffit qu’il fasse régulièrement du sport pour éviter cela. En ce qui concerne sa durée de vie, elle est de façon générale comprise entre 12 et 14 ans en moyenne.

Prendre soin de l’épagneul breton

L’une des plus grandes caractéristiques de cette espèce est sans nul doute son côté très affectueux. En effet, le chiot épagneul breton est très porté sur les câlins. Il en est d’ailleurs de même avec le chien adulte. Ils sont aussi très liés à leurs maîtres, et ce, peu importe qu’il s’agisse d’enfants en bas âge ou de personnes âgées. Ils sont donc d’une grande sociabilité et cela transparaît même dans leurs rapports avec les autres animaux de compagnie.

Toutefois, ils sont sportifs et ont besoin d’être souvent en mouvement. Il est donc important de les laisser courir pour se dégourdir les jambes lorsqu’ils en expriment le besoin. Intelligents et faciles à entretenir, ils sont aussi d’une grande loyauté. Très robustes, ils ne tombent pas souvent malades. Pour ce qui est relatif à leur éducation, leur nature obéissante a l’avantage de simplifier les choses à ce sujet.

Cependant, pour obtenir de bons résultats, il est nécessaire de commencer très tôt. De même, l’épagneul breton a du mal à supporter la solitude. Il est donc recommandé de ne jamais le laisser seul sur une longue période. Par ailleurs, son odorat qui est plutôt assez aiguisé le pousse à flairer aussi bien les choses que les personnes, ce qui peut parfois être un peu dérangeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *