American Staff : présentation de la race, caractères, qualités, défauts…

L’Américain Staffordshire Terrier est imposant en raison de sa puissance. Malgré sa taille moyenne, il possède un physique très musclé qui harmonise agilité et élégance. Il est considéré comme très dangereux dans certains pays, et est interdit de détention dans d’autres. Il est pourtant surnommé Nanny Dog (chien nourrice en anglais) en Grande-Bretagne. Une appellation qui démontre bien des mauvais préjugés à l’encontre de cette race, qui peut se montrer très affectueuse et obéissante.

Présentation de la race

L’Amstaff tel qu’il est appelé en Amérique, est le fruit du croisement de deux races de chiens de combats : le Bull and Terrier et le Blue Paul Terrier. Ces deux races se sont toutes les deux éteintes avec le temps. Au XIXe siècle, en raison des risques d’extinction il est exclu des combats de rue. C’est au début du XXe au Canada que des éleveurs américains décident d’en faire l’élevage. Ce qui conduira en 1936 à une reconnaissance en tant que race à part entière sous le nom de Staffordshire Terrier. Il ne recevra son nom complet qu’en 1972 avant d’apparaitre en France en 1987 grâce à un caractère qui cherche toujours à plaire.

Un caractère très apprécié

C’est un excellent chien qui est de très bonne compagnie une fois qu’il a été dressé correctement. Il peut se montrer entêté et résistant au début de son éducation. Cependant avec rigueur et douceur, il apprend rapidement à se plier à la volonté de son maître. Même s’il aime bien sa solitude, il déteste laisser son maître seul et peut se montrer possessif quand d’autres chiens approchent ce dernier. Les chiens de la race de l’American Staff font de très bons gardiens, très appréciés des familles pour leurs qualités.

Les qualités de l’Amstaff

Lorsqu’il est bien dressé, l’Amstaff peut témoigner d’une patience et d’une grande intelligence. Doux tendre et affectueux envers son propriétaire, il peut néanmoins rester seul sans avoir à hurler toute la journée. S’il y est habitué dans sa jeunesse, il s’accommode volontiers des étrangers. Doté d’une énergie débordante, il adore les grands espaces. Il peut cependant se conformer à la vie en intérieur, tant qu’il a ses balades journalières. Pour couronner le tout, sa santé est très robuste grâce à une constitution physique et une ossature très prononcée.

Les défauts de l’Amstaff

Sa santé ne lui offre qu’un seul défaut. Il s’agit d’une maladie héréditaire incurable : l’ataxie cérébelleuse. Une fois qu’elle se manifeste, le canin perd petit à petit sa motricité jusqu’à devenir complètement invalide.

De par son caractère originel, ce chien peut être violent s’il est mal éduqué. Il faudra faire preuve de patience, de rigueur, mais aussi de douceur pour s’approprier son amitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *